La familia real de M\u00f3naco se suma a las 24 horas virtuales de Le Mans contra el Covid-19

  • Charlene y Alberto de Mónaco, más cómplices que nunca en su reaparición tras el confinamiento.
  • Alberto de Mónaco vuelve al lado de su familia tras superar el coronavirus.

    A la espera de que lleguen las carreras reales los próximos 19 y 20 de septiembre, este fin de semana se ha celebrado el circuito más original y atípico… las 24 horas de Le Mans virtuales. Como cada año en el evento automovilístico, ha transcurrido desde las 15:00 del sábado hasta las 15:00 del domingo. En sus simuladores, los pilotos se han puesto al mando de su volante virtual durante 24 horas para enfrentarse al resto de los equipos. Todos unidos para luchar contra Covid-19. Para la causa, la familia real de Mónaco ha abierto una cadena de donaciones a través de la Fundación de la princesa Charlene.

    Un contador se muestra continuamente en la pantalla para registrar las donaciones. Todos los fondos recaudados serán donados a la Alianza Gavi, para investigación médica en la lucha contra el coronavirus y para el acceso internacional a la vacunación, sin discriminación. Así lo ha anunciado la propia familia.

    En una intervención en vivo, durante la transmisión de estas 24 Horas de Le Mans virtual, el príncipe Alberto señaló la importancia de las carreras y la competencia para acelerar la investigación tecnológica. La princesa Charlene de Mónaco, que dio el pistoletazo de salida a las 24 horas de Le Mans 2019, destacó que estas 24 horas de Le Mans virtual también constituyen un relevo humano y financiero para la investigación médica.

    View this post on Instagram

    LL.AA.SS. le Prince Albert II et la Princesse Charlène se mobilisent avec les 24 Heures du Mans Virtuelles contre la Covid-19 Présents à l’Automobile club de Monaco, ce samedi 13 juin 2020 en début d’après-midi, S.A.S. la Princesse Charlène de Monaco et S.A.S. le Prince Albert II de Monaco ont pu encourager au départ des 24 Heures du Mans Virtuelles, épreuve d’endurance esports inédite, l’équipage de la voiture #54 Strong Togther, arborant les couleurs de la Principauté de Monaco et de la Fondation de la Princesse Charlène de Monaco. Dans leurs simulateurs, Francesco Castellacci, Giancarlo Fisichella et Tony Mella, en lien avec Felipe Massa, au Brésil et présent par écran interposé, vont, au volant virtuel de leur Ferrari #54, durant 24 Heures affronter les 49 autres équipes engagées, en LMP comme en GTE. Ils porteront aussi ce message universel, tous ensemble pour lutter contre la COVID-19, et seront les ambassadeurs de l’appel aux dons de S.A.S. La Princesse Charlène, par l’intermédiaire de Sa fondation. En effet, pendant 24 Heures, chacun peut apporter sa contribution en donnant via ce lien : https://donate.fondationprincessecharlene.mc/strongtogether/~mon-don?_cv=1 Un compteur figure en continu sur l’écran, pour enregistrer les dons. Toutes les sommes récoltées seront reversées à l’Alliance Gavi, pour la recherche médicale dans la lutte contre la COVID-19, et l’accès international à la vaccination, sans discrimination. Dans une intervention en direct, lors de la diffusion de ces 24 Heures du Mans Virtuelles, S.A.S. Le Prince Albert II a pu indiquer l’importance de la course et de la compétition pour accélérer la recherche technologique. S.A.S. La Princesse Charlène de Monaco, starter des 24 Heures du Mans 2019, a souligné que ces 24 Heures du Mans Virtuelles constituent également un relais humain et financier pour la recherche médicale. En effet, porté par la Princesse Charlène de Monaco et Sa fondation, un appel aux dons pendant toute la course, lancé dès 15 heures au départ de l’épreuve, se conclura dimanche à l'arrivée à 15 heures, de cette première inédite alliant compétition et engagement.

    A post shared by HSHMonaco🇲🇨 (@hshmonacoworld) on

    LL.AA.SS. le Prince Albert II et la Princesse Charlène se mobilisent avec les 24 Heures du Mans Virtuelles contre la Covid-19 Présents à l’Automobile club de Monaco, ce samedi 13 juin 2020 en début d’après-midi, S.A.S. la Princesse Charlène de Monaco et S.A.S. le Prince Albert II de Monaco ont pu encourager au départ des 24 Heures du Mans Virtuelles, épreuve d’endurance esports inédite, l’équipage de la voiture #54 Strong Togther, arborant les couleurs de la Principauté de Monaco et de la Fondation de la Princesse Charlène de Monaco. Dans leurs simulateurs, Francesco Castellacci, Giancarlo Fisichella et Tony Mella, en lien avec Felipe Massa, au Brésil et présent par écran interposé, vont, au volant virtuel de leur Ferrari #54, durant 24 Heures affronter les 49 autres équipes engagées, en LMP comme en GTE. Ils porteront aussi ce message universel, tous ensemble pour lutter contre la COVID-19, et seront les ambassadeurs de l’appel aux dons de S.A.S. La Princesse Charlène, par l’intermédiaire de Sa fondation. En effet, pendant 24 Heures, chacun peut apporter sa contribution en donnant via ce lien :https://donate.fondationprincessecharlene.mc/strongtogether/~mon-don?_cv=1 Un compteur figure en continu sur l’écran, pour enregistrer les dons. Toutes les sommes récoltées seront reversées à l’Alliance Gavi, pour la recherche médicale dans la lutte contre la COVID-19, et l’accès international à la vaccination, sans discrimination. Dans une intervention en direct, lors de la diffusion de ces 24 Heures du Mans Virtuelles, S.A.S. Le Prince Albert II a pu indiquer l’importance de la course et de la compétition pour accélérer la recherche technologique. S.A.S. La Princesse Charlène de Monaco, starter des 24 Heures du Mans 2019, a souligné que ces 24 Heures du Mans Virtuelles constituent également un relais humain et financier pour la recherche médicale. En effet, porté par la Princesse Charlène de Monaco et Sa fondation, un appel aux dons pendant toute la course, lancé dès 15 heures au départ de l’épreuve, se conclura dimanche à l’arrivée à 15 heures, de cette première inédite alliant compétition et engagement.

    A post shared byHSHMonaco🇲🇨 (@hshmonacoworld) on

    Los pequeños de la casa hasta se pusieron al volante para disfrutar de una carrera, ¡se lo pasaron bomba! La familia ha seguido muy de cerca la carrera, la que el español Fernando Alonso ya ha abandonado… El piloto sufrió un accidente, entró a ‘boxes’ para repostar combustible y recibió un ‘Stop and Go’ como penalización. Ello hizo que el asturiano no pudiese ni cambiar neumáticos ni cargar gasolina porque la sanción tenía prioridad. Al salir de boxes, su coche se quedó sin combustible, lo que le obligó a abandonar.

    Fuente: Leer Artículo Completo